Le mardi 17 mars, Martin Faucher dévoilait la programmation du 14e Festival TransAmériques (FTA). Un lancement hors normes pour des spectacles exceptionnels.

Lancement du Festival TransAmériques (FTA) sur le Web

Conditions sanitaires obligent, le directeur artistique Martin Faucher présentait seul, en direct sur le web, les spectacles du festival.  « Nous ne savons pas si cette édition du FTA aura lieu sous une forme ou sous une autre (…) » confiait-il, ému.

Souhaitons ardemment qu’elle soit offerte car elle est tout simplement extraordinaire.

Estado vegetal, Chili

Le Festival TransAmériques (FTA) c’est 22 spectacles

Le FTA sera un point de rencontre pour assister à un grand nombre de spectacles de partout dans le monde.

Moment privilégié pour le public d’entendre la parole d’artistes et de créateurs d’ici et d’ailleurs.

Grands noms du théâtre

En ouverture, la révélation de la nouvelle scène grecque, Euripides Laskaridis, s’amène avec Elenit, récente création aux accents burlesques où le chaos reprend ses droits.

Peter Brook, grand maître de 95 ans, dépouille le théâtre de ses faux-semblants dans Why? Un bijou!

L’alchimiste de la scène, Marie Brassard, présente Violence, un conte surréaliste d’inspiration nipponne.

Ce spectacle fait suite à  Introduction à la violence qui a été présenté à l’Usine C au printemps dernier.

Onirisme technologique assuré.

Du Chili, Estado vegetal, déstabilisera.

P.O.R.N de Christian Lapointe et Nadia Ross promet.

Présenté en février 2019 au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, le collectif Aalaapi, du Nunavik et de Montréal, nous revient.

Dix acteurs d’ici interpréteront Alep.

Portrait d’une absence et Milau Rau présente La reprise. Histoire(s) du théâtre (l).

Danse : la phénoménale Louise Lecavalier 

En solo, la danseuse québécoise nous éblouira dans Stations.

Les amateurs seront aussi comblés par les solistes Manuel Roque qui créera Sierranevada, Huroaki Umeda dans Contingency  et une emblème du krump, 7Starrpour Anima/Darkroom.

De Rio, dix interprètes déborderont d’énergie pour Cria.

Le corps féminin sera lui célébré dans J’ai pleuré avec les chiens.

Musique, performance et danse

Requiem pour L , grande messe orchestrée par Alain Platel et Fabrizio Cassol, bouleversera.

Romances inciertos, un autre Orlando, spectacle aux identités fluides, séduira.

Le hip hop rayonnera grâce à Un temps pour tout et le véritable happening #PUNK 100% POP *N!GGA.

L’inventif Louis Vanhaverbeke étonnera et un aquarium géant sera installé sur la place des festivals…

Regardez les vidéos du site du FTA, elles sont superbes.

Le FTA dans plusieurs salles montréalaises

Le Festival TransAmériques (FTA) est présenté dans diverses salles du 20 mai au 3 juin 2020. Voir la programmation 2020 ici.

Crédit photos: Courtoisie

Texte: Thomas Mercier