Garçon!, la web-série de Stéphane E. Roy de 2017, a été adaptée pour le théâtre. Portée par une distribution de choix et mise en scène par nul autre qu’Alain Zouvi, cette pièce fera rire les spectateurs des 4 salles québécoises où elle est présentée cet été.

Le métier de serveur

L’action se déroule dans un restaurant français au bord de la faillite.

Trois serveurs vivent à travers leurs clients des mésaventures et des discussions où l’humour côtoie le drame.

Ils sont témoins de ces petits secrets qu’ils emportent avec eux discrètement, du moins jusqu’au passe-plat.

Garçon! aux allures d’un Caméra Café

On pourrait décrire Garçon! une comédie à  sketches, comme un Caméra Café transposé dans le monde de la restauration.

D’ailleurs, on y retrouve plusieurs comédiens de la populaire série télévisée soit Stéphane E. Roy, Claude Prégent, Catherine Florent et Pierre Brassard dont c’est la première expérience au théâtre. Ce dernier interprète d’ailleurs 5 personnages différents avec justesse et sans trop tomber dans la caricature.

Au piano

Les habitués de L’Auberge du chien noir retrouveront avec plaisir Claude Prégent derrière un piano. Des chansons et des chorégraphies ont été greffées au concept original. Si cet ajout ne plait pas nécessairement à tous, il démontre toutefois le grand talent des interprètes.

Un message humoristique

Stéphane E. Roy a choisi de terminer Garçon! par une morale. D’emblée, ce genre de finale a de quoi refroidir les spectateurs.

Toutefois, l’auteur a pris soin de s’assurer de passer son message de façon humoristique avec la drôle et touchante vendeuse de roses interprétée par la grande Diane Lavallée.

Distribution: Claude Prégent, Félix Beaulieu-Duchesneau, Diane Lavallée, Marc-André Poliquin, Pierre Brassard, Catherine Florent, Anne-Catherine Choquette, Stéphane E. Roy

L’horaire de la pièce Garçon!

Au Centre culturel de Joliette jusqu’au 20 juillet.

Au Théâtre des Grands Chênes à Kingsey­­­ Falls du 25 juillet au 3 août.

À la Salle Odyssée à Gatineau les 5 et 6 août.

Au Théâtre Le Patriote à Sainte-Agathe du 9 au 24 août.

Crédit-photo: Martin Piché

Texte: Nancie Boulay