Enfin on peut retourner au théâtre, voir live ces comédiens. Et pour l’occasion de ce retour tant attendu, La Licorne nous offre la pièce Je suis mixte déjà présentée en 2018. Une heure et demie de plaisir avec Yves Jacques, Benoît Mauffette et Navet Confit. Une comédie dramatique qui nous amène dans les méandres de la transformation d’un Drummondvillois. C’est drôle, c’est bien joué. On s’amuse ferme. Que ça fait du bien!

C’est l’histoire de François, dans la quarantaine, qui mène une vie sans saveur à Drummondville. Marié, père d’une fille et fils d’un propriétaire d’une compagnie de nettoyage en tout genre, il sera bousculé et bouleversé émotionnellement lors d’un voyage d’affaires en Allemagne.

Il y rencontrera un homme qui l’amène à Berlin vers des horizons non connus du Drummondvillois.

Alors commence le grand questionnement : retourner dans sa vie paisible d’avant ou aller vers l’aventure ?

Drôle et déjanté

On peut penser que ce type d’escapade est du déjà vu et ne réserve que peu de surprises aux spectateurs.

Mais non, détrompez-vous, Mathieu Quesnel nous en fait voir de toutes les couleurs avec ses textes drôles et un traitement déjanté. Et les comédiens servent bien cette volonté de l’auteur et metteur en scène.

Un trio sur scène

Que ce soit Yves Jacques qui incarne délicieusement le mononcle qui s’immisce dans l’histoire de son neveu et se met à chanter certaines répliques – comme le font nombreux Québécois et j’en connais. Quelle présence sur scène!

Ou encore le neveu François qui ne sait plus quoi penser de sa vie et qui tente de raconter sa propre histoire en y mettant quelques bémols à son avantage.

Ou bien Navet Confit qui tire bien son épingle du jeu avec ses interventions occasionnelles.

Tous les trois nous offrent une super performance qui vient chercher les spectateurs par leurs drôleries, leurs gestes, leurs sous-entendus magnifiquement bien interprétés avec humour, sentiments, honnêteté et sans pudeur.

Je suis mixte – Pour le plaisir

Le jeu musical, les projections vidéos et les costumes font de Je suis mixte une pièce rafraîchissante qu’il faut voir… Pour le plaisir!

C’est curieux comme les circonstances peuvent bien faire les choses. La dernière pièce que j’ai vue live avant le confinement était TRIP de Mathieu Quesnel, à Espace Libre, et la première pièce à laquelle j’assiste à l’ouverture des théâtres, est Je suis mixte du même auteur et metteur en scène. J’ai adoré les deux.

Merci Mathieu Quesnel de nous sortir de notre grisaille. C’est réussi!

 Jusqu’au 29 septembre

La pièce Je suis mixte, production Tôtoutard, en codiffusion avec La Manufacture, est à l’affiche de La Licorne jusqu’au 29 septembre.

Auteur et metteur en scène : Mathieu Quesnel

Distribution : Yves Jacques, Benoît Mauffette et Navet Confit

Crédit photos : Mathieu Quesnel

Texte : Micheline Rouette