Après avoir été reporté à deux reprises, la pièce King Dave a enfin pris l’affiche du Théâtre Jean-Duceppe. Affirmer que le retour de ce solo d’Alexandre Goyette maintes fois primé et adapté au cinéma par Podz était fort attendu est un euphémisme. Les attentes envers son nouvel interprète étaient grandes. Que dire sinon qu’un nouveau King est né en la personne d’Anglesh Major?

Une jeunesse gâchée

L’histoire est la même que celle de la pièce originale. Une rencontre improbable dans un party déclenche une suite de mauvaises décisions qui, en quelques jours et presque par accident, font basculer la vie de Dave.

Submergé par la peine, la colère et la peur, le jeune homme, se prend le bras dans l’engrenage de la violence et plonge dans une rapide descente aux enfers.

Si le fond est resté le même, la forme a quant à elle été adaptée. Alexandre Goyette et Anglesh Major ont réécrit le texte pour le camper dans des lieux comme St-Michel et Rivière-des-Prairies dans les années 2020.

Cette nouvelle mouture aborde des thèmes comme l’identité et l’appartenance, et les récentes manifestations mondiales dénonçant le racisme systémique.

Le résultat est percutant et livré avec force et aplomb par Anglesh Major seul sur scène.

Une interprétation magistrale

Comme pour la version de 2005, on a fait appel aux services de Christian Fortin pour la mise en scène. Ce dernier a opté pour un décor dépouillé composé d’un piano, d’une caisse et de quelques pieds de micro, ce qui laisse toute la place au comédien.

Major habite la scène et se l’approprie, nous faisant découvrir par ses déplacements et ses talents de conteur les divers lieux où l’action se déroule. Habile interprète, il incarne aussi tous les personnages.

Une petite lueur

Le propos est dur et la violence suinte de toutes parts. Toutefois, la présence du piano sur scène n’est pas fortuite. Les mélodies créées par Jenny Salgado pour accompagner les souvenirs de Dave apportent une douceur qu’il porte en lui malgré tout.

King Dave est jouée à guichet fermés au Théâtre Jean Duceppe jusqu’au 23 mai. Une tournée dans les salles québécoises est prévue cet automne avec le comédien Patrick Emmanuel Abellard dans le rôle de Dave. Les dates sont disponibles sur le site.

Crédit photo: Danny Taillon

Texte: Nancie Boulay