Jusqu’au 24 mai à la Petite Licorne, Amélie Dallaire et Mathieu Quesnel nous offrent un duel conjugal enlevant et surtout très intrigant, avec La fissure.  

Quotidien bouleversé

17 heures, jour de semaine, Fred rentre du travail et trouve sa conjointe Françoise tapie dans l’obscurité, sous un amoncellement de couvertures et de coussins.

Le minuscule appartement est sans dessus dessous.

Le frigo est vide et la liste d’épicerie essentielle à la préparation du repas de ce soir a disparu.

C’est bien dommage car notre couple reçoit des amis à souper.

Et ça, Françoise l’a oublié.

Devant ce désolant constat, Fred est troublé. Mais lui aussi est un peu inquiétant.

Il a une étrange blessure au doigt dont il ne veut pas divulguer l’origine et soutient que le grain de beauté de Françoise s’est déplacé.

La pièce baigne dans une atmosphère qui navigue entre comédie psychologique et situations surnaturelles.

La fissure – Jeu intime

Amélie Dallaire (qui est également l’auteure et qui signe la mise en scène) et Mathieu Quesnel sont criants de vérité dans cette tranche de vie à priori banale mais qui s’avère hors norme au final.

Regards, gestes et paroles sont livrés avec une acuité aussi naturelle que chirurgicale.

Le spectateur est pris à témoin dans ce huis-clos à la fois amusant et angoissant, cherchant le détail qui lui fera comprendre l’enjeu de la confrontation.

Le couple passe du lit au frigo, de la douche à la table, de l’ordi au téléphone, de la tendresse à la menace, de la vérité au mensonge.

En somme, où va-t-il? Où nous amène cette fissure?

Espace étriqué

La scénographie de Marie-Audrey Jacques habille judicieusement la scène de la petite Licorne.

L’appartement exigu où sont confinés les deux amants suinte la simplicité volontaire et la précarité financière.

Chaque mur, meuble et objet ajoutent à la tension insolite qui règne dans cette alcôve de fortune.

Le désordre de la scène d’ouverture est d’ailleurs à l’image de cette relation qui semble vouloir vaciller.

Et peut-être pas. Ce sera à vous de juger!

La fissure, une production Amélie Dallaire en codiffusion avec La Manufacture est à l’affiche jusqu’au 24 mai à la Petite Licorne.

Texte et mise en scène: Amélie Dallaire

Avec: Amélie Dallaire et Mathieu Quesnel

Crédit photos: David Ospina

Texte : Dominique Denis