C’est le samedi 24 septembre dernier qu’avait lieu la 12e édition de la nuit des Galeries de 18h à 23h à la Place-Royale, sur les rues Sault-au-Matelot, Saint-Pierre, Saint-Paul et dans le Quartier Petit Champlain. Vins, bouchées, musique et surtout œuvres d’art étaient proposés au public venu nombreux.

Les organisateurs ont innové cette année en proposant des coupes en plastique lumineuses multicolores qui étaient vendues au coût de 11$ incluant une consommation. Le public pouvait ainsi déguster des vins et mousseux dans les différentes galeries ou faire remplir son verre à moindre coût dans un des cinq bars extérieurs.

Les vins servis dans les bars extérieurs étaient les vins Bù de la sommelière Jessica Harnois, originaire de l’Estrie, qui a fondé la compagnie  « Vin au féminin », qui lançait ses vins pour l’événement en formule 5 à 7 au restaurant Côtes-à-Côtes. Vivere, un Sangiovese rouge et Splendido, un Chardonnay blanc. Elle s’est d’ailleurs associée avec la compagnie Constellation pour la distribution de ses vins à la SAQ, mais également dans les dépanneurs et épiceries.

« Je prône le plaisir de déguster du vin dans la simplicité. Je voulais des vins passe-partout, abordable, pas trop sucré ni trop boisé qui soit embouteillé au Québec en créant des emplois et les vins Bù sont nés de cela ».  D’ailleurs, le propriétaire du restaurant, Nicolas Lavigne, a également proposé des bouchées qui accompagnaient magnifiquement bien les vins.

La Nuit des Galeries propose l’ouverture des portes de 36 galeries. En visitant ces galeries, le public a pu discuter avec des artistes présents qui peignaient une toile « live ».  Plusieurs artistes étaient présents pour parler de leur travail, mais mes rencontres coups de cœur de la soirée sont les artistes : Josée Forest, Hélène Caron, Raphaëlle Séguin, Mélanie Simard et Hugo Landry. Un point commun reliait tous mes coups de cœur, les couleurs éclatantes de leurs œuvres et leurs sourires communicatifs. Ce fût un réel plaisir de découvrir leurs travails et de parler avec eux.

Il y avait aussi plusieurs artistes musicaux qui animaient la foule sur les six scènes extérieures. Ainsi, nous avons pu voir entre autre : Liana Bureau, Valérie Clio ou Lou-Adriane Cassidy et Ariane Roy.

Bref, La nuit des Galeries est un événement festif qui montre qu’il y a du talent au Québec, dans tous les domaines, et qu’il faut l’encourager. Je serai de la prochaine édition à coup sûr tellement j’ai apprécié mon expérience.

Crédit photo : Valérie Côté