Du 27 septembre au 15 octobre, l’auteur David Paquet présente une version revisitée de sa pièce Le brasier au Théâtre d’Aujourd’hui, qui avait d’abord fait l’objet d’une lecture publique au Festival du Jamais Lu en 2009.

À la fois comédie noire et drame héréditaire, Le Brasier met en scène six personnages au destin tragique. Il y a d’abord Claudette, Claudine et Claudie, des triplées élevées par une mère qui leur a répété toute sa vie qu’elle aurait mieux fait de porter un stérilet. Les relations que les sœurs ont entre elles ne sont pas des plus heureuses. Elles ne se voient pas souvent.

Puis, les trois dames font place à Clément et Carole, un couple improbable qui s’est formé dans une réunion pour les « rejets ». L’environnement musical est aussi digne de mention, particulièrement l’idée d’avoir associé la pièce What’s Love Got To Do With It? à la rencontre entre Clément et Carole.

Vient enfin Caroline, une ménagère qui tente de vaincre ses pulsions en collectionnant les bibelots.

Le brasier, des personnages justes

Les personnages sont campés avec justesse par Paul Ahmarani, Kathleen Fortin et Dominique Quesnel. Ces talentueux interprètes réussissent sans peine à nous faire croire aux travers de leurs personnages.

Kathleen Fortin est magistrale dans le long monologue final lors duquel le personnage de Caroline raconte avec émotion son attirance malsaine pour les tueurs en série.

Les décors minimalistes servent très bien la pièce. Les costumes sont simples et beiges, ce qui sied à merveille à ces personnages qui vivent une existence terne dans le malheur et la solitude.

Le Brasier est présenté à la salle Jean-Claude Germain du Centre de Théâtre d’Aujourd’hui. Des supplémentaires ont été ajoutées jusqu’au 22 octobre. La salle se remplira sans doute très rapidement, ne tardez donc pas à vous procurer des billets.

Crédit photo : Julie Artacho