« Si vous pouviez écrire l’histoire du rêve de votre prochaine nuit, quelle serait-elle? » Telle est la prémisse du Scriptarium. Une œuvre de qualité bâtie autour des écrits de jeunes du secondaire à l’affiche jusqu’au 10 mai du Théâtre Denise-Pelletier.

Lucien Didier – Commissaire de l’événement

Chaque année, le Théâtre Le Clou invite une personnalité inspirante à participer à l’idéation du projet de médiation et du spectacle Le Scriptarium.

En 2019, c’est à Didier Lucien qu’on a fait appel.

Son rôle en tant que commissaire invité était de proposer un univers, un thème ou une forme d’écriture que les adolescents exploreraient en classe.

Son choix s’est arrêté sur le rêve.

Le processus de Scriptarium

Ce sont plus de 1 500 étudiants qui ont soumis un premier jet à leurs collègues et leurs professeurs.

Les coups de coeur ont ensuite été envoyés à un comité qui en a sélectionné vingt-quatre.

Ces derniers ont été conviés à un stage de création sous la supervision de professionnels du milieu.

Le Scriptarium a donc été « bricolé » par Mathieu Gosselin à partir des mots de : Marigane Branchaud, Elliot Brie, Jean-Thomas Chartrand, Sarah Desmeules, Mïa Dominique, Marilou Dubois, Yannick Duprez-Goulet, Damien Formichelli, Samuel Gill, Émile Gruda-Mediavilla, Loïc Hébert, Omar Hemissi, Léa Laflamme-Favre, Juliette Mercier, Léa Richard-Cormier, Tomàs Ross, Gaëlle Sweeney, Adèle Tremblay et Anaïs Vaillancourt.

Léger, drôle, sans temps mort

Le résultat final, mis en scène par Sylvain Scott, est présenté dans la salle Fred-Barry.

D’une durée d’une heure quinze, Le Scriptarium est léger, drôle, et ne comporte aucun temps mort.

Sur scène, Maude Desrosiers, Émanuel Frappier, Laurence Latreille et Sébastien Rajotte interprètent avec un plaisir évident ces personnages éclatés se retrouvant dans des situations hors du commun.

Les comédiens se sont parfaitement imprégnés de l’univers onirique des auteurs estudiantins, naviguant entre la prose, la chanson et la poésie.

Scénographie ingénieuse

La scénographie minimaliste – un grand mur noir et deux fauteuils – a été conçue de façon très ingénieuse.

L’imposante cloison  est entièrement modulable au gré des scènes. Des portes et des fenêtres et même une tablette y sont camouflées et apparaissent au besoin. Elle sert aussi d’écran pour des projections.

Le Scriptarium – Vitrine pour la relève

Bref, cette pièce comporte tous les éléments d’un spectacle réussi : des textes riches et travaillés, des acteurs de talent et une mise en scène inventive.

Il s’agit d’une très belle vitrine pour ces nouveaux talents qui en sont à leurs premières armes avec le sixième art.

Le Scriptarium est une présentation du Théâtre Le Clou en collaboration avec le Théâtre jeunesse Les Gros Becs à l’affiche du Théâtre Denise-Pelletier jusqu’au 10 mai.

Lire également le texte d’Annie Roy au sujet de Scriptarium 2018

Crédit photos: Jean-Charles Labarre

Texte: Nancie Boulay