« Comment réussir à parler de sujets sensibles de manière personnelle avec nuance et humour? Comment pouvons-nous rire de nous-mêmes comme société? » Telle est la prémisse de l’édition 2021 du Scriptarium. Cette œuvre bâtie autour de textes écrits par des jeunes du secondaire est présentée sous forme de baladodiffusion en collaboration avec le Théâtre Denise-Pelletier jusqu’au 23 juin.

Manal Drissi, commissaire invitée

Annuellement, le Théâtre Le Clou invite une personnalité inspirante à participer à l’idéation du projet Le Scriptarium. Ce commissaire propose un univers, un thème ou une forme d’écriture que les adolescents explorent en classe.

En 2021, c’est à la chroniqueuse, humoriste, autrice et ironiste Manal Drissi qu’on a fait appel. Cette dernière a choisi de leur faire découvrir l’art de la chronique à partir de faits qui les perturbent, les choquent, les divisent.

9 élèves auteurs

Inspirés par cette proposition artistique, plus de 1 500 d’entre eux ont pris la plume et ont plongé dans ce projet d’écriture. Un comité artistique composé de professionnels du milieu théâtral a ensuite sélectionné 24 jeunes, qui ont été conviés à participer à un stage de création intensif.

Parmi eux se trouvaient Eliott Bensoussan, Ève Chamberland, Cylia Djani, Marianne Locas-Ouimet, Alexandre Mainguy, Iles Ousmer, Adélaïde Patenaude-Provencher, Juliette Rivard et Émilia Simard dont les textes ont été retenus pour faire partie du Scriptarium 2021.

Une formule adaptée aux circonstances

Cette année encore, c’est Mathieu Gosselin qui a eu la tâche délicate de faire le collage des textes qui forment l’œuvre finale. Toutefois, pandémie oblige, Le Scriptarium a lui aussi dû se réinventer.

Donc, plutôt que d’être présenté au théâtre comme d’habitude, l’œuvre a plutôt fait son chemin jusque chez les spectateurs grâce à la « mise en oreille » de Benoît Vermeulen. Le directeur du Théâtre Le Clou a ainsi dirigé cette baladodiffusion à laquelle les comédiens Patrick Emmanuel Abellard, Lamia Benhacine, Émilie Bibeau, Benoît Drouin-Germain, Rose-Anne Déry, Clara Prieur, Lauriane S. Thibodeau, André-Luc Tessier, Anthony Tingaud et Lesly Velázquez ont prêté leur voix.

Voyages sonores au cœur de l’adolescence

Dans le studio de Clarisse la narratrice (Émilie Bibeau), tout est possible. Elle s’est fait remettre neuf billets d’humeur écrits par des jeunes auteurs de grand talent. Elle sait qu’elle a entre les mains le cœur battant de l’adolescence.

Elle tente de dé-confiner le battement de ce cœur en nous invitant à une suite de voyages sonores. Elle est convaincue que si elle fait rigoureusement son devoir de fiction, en replaçant ces textes dans des lieux évocateurs, elle réussira à faire briller autrement ces neuf paroles courageuses et engagées.

Clarisse, accompagnée des auteures et de leurs personnages, organise le spectacle sonore qui se met en place dans nos oreilles.

La parole engagée

Mais, quels sont-ils ces sujets qui préoccupent les adolescents? Les neufs auteurs abordent avec aplomb, sensibilité et humour des thèmes comme les préjugés, la cyberintimidation, la liberté d’expression, le nombrilisme, le harcèlement sexuel, le féminisme, la contraception, les clichés antisémites et l’identité québécoise.

Le tout est rythmé par de la musique et des effets sonores et ponctué par les interventions de la narratrice.

Le sérieux des sujets tempéré par l’humour contenu dans les textes et le choix de lieux inusités, comme par exemple une rencontre d’un groupe de cat-callers anonymes ou la campagne électorale d’un club optimiste.

Le résultat est un spectacle audio habillement ficelé qui garde le spectateur intéressé jusqu’à la toute fin.

Le Scriptarium est une présentation du Théâtre Le Clou en collaboration avec le Théâtre jeunesse Les Gros Becs et le Théâtre Denise-Pelletier.

Crédit photo : HR – Théâtre Denise-Pelletier

Texte : Nancie Boulay