C’est dans la fébrilité que s’est déroulée la grande finale de la Coupe Charade 2019  lundi soir (13 mai) au Club Soda. La partie opposait les Jaunes (Suzie Bouchard, Lelouis Courchesne, Patrick Huard et Pascale Renaud-Lévesque) aux Rouges (Jean-François Aubé, Pierre-Luc Funk, Amélie Geoffroy et Marie-Ève Morency). Les deux mêmes équipes qui s’étaient affrontées lors du match d’ouverture.

Le coup d’envoi de la finale de la Coupe Charade 2019

Comme à chaque match, on a eu le plaisir de retrouver les figures connues : l’arbitre Simon Rousseau, l’analyste Christian Vanasse, le maître de cérémonie Nicolas Pinson et le directeur musical Éric Déranleau.

Puis, c’est à Normand Brathwaite et Élizabeth Blouin-Brathwaite qu’on a fait appel pour chanter l’hymne national de la LNI.

Normand a lui-même fait partie de la ligue en tant que joueur et organiste de 1978 à 1982.

La domination des Rouges

L’équipe de Jean-Philippe Durand a débuté le match sur les chapeaux de roues, en remportant chacune des improvisations de la première période.

La deuxième période a ensuite débuté par une improvisation touchante et intense de 16 minutes qui mettait en vedette Patrick Huard (Jaunes) dans le rôle d’un père mourant qui tentait de reconnecter avec sa fille jouée par Marie-Ève Morency (Rouges).

Le point est là aussi allé aux Rouges.

Les Jaunes ont remporté la désopilante improvisation suivante, L’Escouade des mœurs s’envoie en l’air mais ce n’était pas assez pour prendre de l’avance.

Surtout que les deux équipes ont écopé de punitions pour non-respect du thème et retard de jeu.

La remontée spectaculaire

Les Jaunes tiraient de l’arrière par 2 points à la fin de la deuxième période, alors qu’elle s’est terminée sur un pointage de 5 à 3.

En remportant la majorité des improvisations de la dernière période, l’équipe de Delphine Bienvenu est parvenu à créer l’égalité.

Le point vainqueur a donc été compté en prolongation.

Dans une improvisation intitulée Sans complexes, LeLouis Courchesne a joué le père de famille surpris par sa fille en pleins ébats conjugaux.

Il a soulevé l’hilarité générale en imaginant des circonstances toujours plus loufoques.

Ce fut payant puisque les Jaunes l’ont finalement emporté 8 à 7.

La Coupe Charade 2019 et les distinctions

Les étoiles du match ont été décernées à Marie-Ève Morency chez les Rouges et LeLouis Courchesne du côté des Jaunes.

Pascale Renaud-Hébert a reçu l’étoile Antidote pour saluer son bel usage de la langue française.

En plus de la Coupe Charade, des trophées individuels ont été remis à :

  • Pierre-Luc Funk (Rouges) : trophée Robert Gravel pour le meilleur compteur;
  • Arnaud Soly (Oranges) : trophée Pierre Curzi pour la recrue de l’année;
  • Joëlle Paré-Beaulieu (Verts) : trophée Marcel Sabourin pour le joueur le plus apprécié;
  • Pierre-Luc Funk (Rouges) : trophée BoJeu pour le joueur le plus étoilé;
  • Joëlle Paré-Beaulieu (Verts) : trophée Antidote pour le meilleur usage du français;
  • Pierre-Luc Funk (Rouges) : prix du public.

La prochaine saison de la Coupe Charade aura lieu du 3 février au 11 mai 2020.

D’ici là, il sera possible d’entendre les joueurs de la LNI dans une baladodiffusion intitulée Radio LNI qui sera disponible prochainement sur le site d’ICI Première.

Crédit photos: Catherine Asselin-Boulanger

Texte: Nancie Boulay