Dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée, les artisans de la Ligue nationale d’improvisation invitent le public à une visite ludique dans le monde des dramaturges québécois de renom. Cette série de 8 spectacles intitulée La LNI s’attaque aux classiques est présentée dans diverses salles et maisons de la culture de Montréal.

Une proposition différente

On nous propose ici une formule qui sort du cadre des fameux matchs d’impro de la LNI : pas de patinoire, pas de pointage, pas de vote, pas d’arbitre!

Cours de théâtre en accéléré

Le soir de notre passage, Robert Lepage était à l’honneur.

Pendant la première heure, Alexandre Cadieux a présenté son parcours et sa démarche artistique.

Il a expliqué aux spectateurs les codes, les procédés créatifs et les thèmes chers au dramaturge.

Ces explications étaient illustrées par de petites scènes jouées à partir des instructions données par François-Étienne Paré, au trio de la soirée.

Ce trio était composé de Joëlle Paré-Beaulieu, Simon Rousseau et Amélie Geoffroy.

À ces artistes, s’ajoutaient Maxime Clermont-M. aux éclairages et Éric Desranleau à la musique.

Qui eux aussi improvisaient.

30 minutes à la manière de…

En saison régulière cette catégorie où l’on recrée une scène en s’inspirant d’une personne donnée, est très prisée du public.

Le spectacle s’est donc terminé par une pièce improvisée d’une durée d’une demi‑heure «à la manière de Robert Lepage».

C’est ici que les 3 comédiens ont révélé toute l’ampleur de leur talent.

On a eu droit à une comédie dramatique où le cocasse côtoyait habilement l’émotion.

Les improvisateurs étaient si investis dans leur création qu’on se serait vraiment cru au théâtre.

La LNI tient parole

On nous promettait un concept innovateur et spectaculaire.

Un spectacle audacieux, à la fois enrichissant et ludique, alliant mise à l’épreuve et créativité.

C’est exactement ce qui a été livré.

Ceux qui sont plus familiers avec l’univers de Lepage y sont replongés avec plaisir alors que les néophytes l’ont découvert avec bonheur.

Ces 90 minutes passées en compagnie de la LNI ont été à la fois instructives et divertissantes.

La LNI s’attaque aux classiques – Plus que 2 représentations

Il ne reste que deux représentations de La LNI s’attaque aux classiques.

La soirée du 9 novembre sera consacrée à l’œuvre de Michel Tremblay.

Celle du 16 avril 2020 se penchera sur les réalisations de Réjean Ducharme.

Consultez le site de la LNI pour obtenir les heures et les lieux de diffusion.

Crédit photos: Pascale GD © Théâtre de la LNI

Texte: Nancie Boulay