Ce sont deux équipes survoltées, les Rouges Fonds de solidarité FTQ et les Jaunes,  qui ont donné le coup d’envoi à la saison Coupe Charade 2019 de la LNI, le lundi 11 février dernier. Cette première partie, disputée avec un plaisir évident, s’est soldée par une victoire des Rouges Fonds de solidarité FTQ.

Du nouveau cette année

Trois nouveaux joueurs s’ajoutent à l’alignement cette année, les recrues Arnaund Soly et Sophie Thibeault, ainsi que Mira Moisan qui effectue un retour dans la ligue.

Du côté des entraîneurs, Geneviève Albert a pris la relève de Christian Laurence, occupé par sa carrière de scénariste/réalisateur.

Il y a aussi eu du mouvement chez les propriétaires d’équipes.  La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) est nouvellement associée aux Verts, alors que Québecor voit son nom passer des Jaunes aux Bleus.

Le lancement de la saison Coupe Charade 2019

Nicolas Pinson, de retour dans son rôle de maître de cérémonie, a lancé son traditionnel « mesdames, mesdemoiselles, mesdames » pour souhaiter la bienvenue au public.

Ensuite, comme le veut la tradition des soirs de première, il a présenté les joueurs et entraîneurs des cinq équipes.

Puis, c’est Antoine Gratton qui a entonné l’hymne national de la LNI pour marquer le début du match.

Jaunes VS Rouges Fonds de solidarité FTQ

L’équipe des Jaunes, entraînée par Delphine Bienvenu est composée de Suzie Bouchard, LeLouis Courchesne, Nicolas Michon (en remplacement de Patrick Huard) et Pascale Renaud-Hébert.

Celle des Rouges Fonds de solidarité FTQ, sous la direction de Jean-Philippe Durand, est constituée de Jean-François Aubé, Pierre-Luc Funk, Amélie Geoffroy et Marie-Ève Morency.

Un match chaudement disputé

La première période a été dominée par les Rouges Fonds de solidarité FTQ qui l’ont emporté 2 à 1.

La sirène mettant fin aux premières trente minutes a retenti en plein milieu d’une improvisation de neuf minutes pendant laquelle Pier-Luc Funk, aidé des bras de LeLouis Courchesne, interprétait une bien drôle d’araignée.

La conclusion de cette improvisation en deuxième période fut d’ailleurs l’un des meilleurs moments de la soirée.

Ce sont cependant les Jaunes qui ont marqué cette seconde demi-heure, tournant le pointage en leur faveur, menant maintenant 4 à 2 sur leur adversaire.

Les Rouges Fonds de solidarité FTQ sont venus égaliser la marque en troisième période.

La dernière improvisation, une comparée, avait une variante pour chaque équipe. Le jeu devait être teinté par « la méthode forte » d’un côté, et de l’autre on devait l’orienter selon « la méthode douce ».

Ce thème a donné lieu à deux improvisations si hilarantes que l’équipe gagnante n’a pu être annoncée qu’après un comptage. Ce sont finalement les Rouges Fonds de solidarité FTQ qui ont mis la main sur le point de la victoire.

Prochain rendez-vous

Le dimanche 17 février à 14 heures  au Club Soda, la LNI présentera un match alors que les Bleus Québecor affronteront les Oranges  2Architectures.

Crédit photos: Catherine Asselin-Boulanger

Rédaction: Nancie Boulay