Neuf ans après le grand succès de Nitro au box-office québécois, Guillaume Lemay-Thivierge réincarne son célèbre personnage de Max dans cette suite très attendue. Réalisé par Alain Desrochers, Nitro Rush met aussi en scène Antoine Desrochers, Madeleine Péloquin et Jean-Nicolas Verreault. Le film sortira en salle dès le mercredi 31 août à la grandeur du Québec.

Voici des entrevues réalisées lors du tapis rouge de la première montréalaise de Nitro Rush  qui avait lieu le lundi  29 août au Cinéplex Starcité  :

Guillaume Lemay-Thivierge (Max)

« Je suis content de voir que mon personnage (Max) est rendu ailleurs. En même temps, il a gardé son beau fond. Après avoir essayé de sauver sa femme, c’est maintenant au tour de son fils et il va tout faire pour arriver à ses fins. Je trouve ça intéressant de voir qu’il est intègre avec lui-même malgré qu’il soit devenu plus dur, plus sage d’une certaine façon et qu’il a dû se battre énormément en prison afin de garder sa place.

Mon émotion principale est la fierté. J’ai tellement trippé et je suis heureux d’avoir participé à un beau film comme celui-là. C’est intense avec de l’action à 100%. On souhaite de tout cœur qu’il ait une suite et on met de la pression sur les producteurs afin que l’on puisse l’imaginer ».

Madeleine Péloquin (Daphné)

« C’est une super chance pour moi de pouvoir participer à un film d’action ce qui est très rare au Québec. Ayant un background en karaté et en arts martiaux, je peux t’avouer que cela faisait partie de mes fantasmes d’actrices. Alors, j’ai sauté à pieds joints dans l’aventure et je me suis entraînée comme une brute afin de faire toutes mes cascades et je suis très fière de ça. Ce qui est le fun, c’est qu’on a confié la direction du crime à mon personnage (Daphné), ce qui est plus fréquent chez les personnages masculins. Vilaine, physique et sensuelle, elle est une femme en pleine puissance ».

Alain Desrochers  (Réalisateur)

« Suite à la popularité du premier film. La production m’a carrément demandé d’en réaliser un deuxième. J’avoue que le processus d’écriture a été entamé il y a quatre ans. Par contre, si on veut en faire une suite à celui-ci. On va vouloir que ça arrive plus vite. Toutefois, c’est sûr que ça va dépendre de la réception du public. Si tout va bien, on va pouvoir penser à une éternelle suite ».

Nitro Rush, une suite réussie

Max (Guillaume Lemay-Thivierge) apprend que son fils de 17 ans (Antoine Desrochers) est impliqué dans une organisation criminelle. Après s’être évadé de prison dans laquelle il purge une peine pour homicide involontaire, il partira à la recherche de son fils. Il comprendra que son fils travaille pour une séduisante criminelle (Madeleine Péloquin) afin de monter un important coup. Se voyant dans l’impossibilité de dissuader son fils, il embarquera lui aussi dans ce plan pour le protéger.