Evelyne de la Chenelière et Jérémie Niel entament leur troisième collaboration avec la pièce Noir, présentée jusqu’au 9 février au Théâtre de Quat’Sous. Cette création théâtrale atypique nous propose un univers qui tient à la fois du polar et du film d’horreur où se mêlent rire jaune et frissons.

Long plan mystérieux

Plongés dans l’obscurité totale pendant plusieurs minutes où quelques bribes de conversation à peine audibles émergent d’une atmosphère sonore inquiétante, nous assistons à une succession de fondus enchaînés troublants qui nous amènent au cœur d’une forêt peu invitante.

Nous sommes quelque part dans le Québec de l’entre-deux guerres.  C’est la nuit, il fait froid.

Deux hommes et une femme qui semblent perdus et encombrés par un cadavre, se meuvent péniblement entre les arbres abattus. Je ne vous en dis pas plus. À vous de découvrir la suite…

Noir où le spectateur est pris à témoin

Cette proposition théâtrale immersive nous invite à être très attentif. Chaque bruit, chaque parole, chaque dialogue, chaque geste apportent son lot d’indices susceptibles de percer l’énigme de l’histoire qui se trame.

L’éclairage tamisé, qui nous force à scruter tous les mouvements des comédiens, ajoute à l’intrigue déroutante. C`est donc à tâtons que nous découvrons les ficelles de ce suspense angoissant.

Flash-back et bande-son

Pour ajouter à la tension, Jérémie Niel, le metteur en scène, ne se gêne pas pour emprunter certains éléments du code cinématographique.

Ainsi, de brefs retours en arrière, visuels ou sonores sont autant de clés susceptibles d’ouvrir des portes secrètes.

De plus, la conception sonore envoûtante de Sylvain Bellemare (Oscar 2018 du meilleur montage sonore – Arrival de Denis Villeneuve) avec ses sons lointains, fait admirablement écho aux images ténébreuses de la forêt hostile.

Jeu hyperréaliste

Doté(e)s de micros, les acteurs et actrices peuvent se permettre de murmurer leur texte comme ils le feraient au grand écran.

Rien n’est surjoué. Tout se déroule dans le détail.

Evelyne de la Chenelière, Christian Bégin et Justin Laramée nous offrent une prestation nuancée où le mouvement prend souvent le pas sur la parole.

La pièce Noir est à l’affiche du Quat’Sous jusqu’au 9 février.

Production: Pétrus, en codiffusion avec le Théâtre de Quat’Sous

Script-édition: Evelyne de la Chenelière

Scénario: Christian Bégin, Evelyne de la Chenelière, Justin Laramée et Jérémie Niel

Mise en scène: Jérémie Niel

Distribution: Christian Bégin, Evelyne de la Chenelière, Justin Laramée, Stefania Skoryna

Voix: Jeanne Chaumont-Goneau, Loula Ospina-Kirouac

Crédit photos: Fabrice Gaétan

Rédaction: Dominique Denis