Vendredi, la salle Wilfrid-Pelletier présentait en ciné-concert le quatrième volet de la saga Harry Potter, soit Harry Potter et la Coupe de feu.

Les spectateurs étaient très excités à l’idée de revoir leur magicien à lunette pour cette quatrième aventure. Le concept des ciné-concerts est très simple : un orchestre joue en même temps que se déroule le film.

Nous suivions en direct les aventures d’Harry et de ses amis en même temps d’entendre la musique du film. C’était une étrange sensation, car on voyait les musiciens jouer et on voyait aussi les séquences du film.

HARRY POTTER et tous les personnages et éléments qui y sont associés sont des marques de commerce et © de Warner Bros. Entertainment Inc. J.K. ROWLING`S WIZARDING WORLDMD J.K. Rowling et Warner Bros. Entertainment Inc. Droits d`edition © JKR. (s18)

Et tout s’imbriquait parfaitement. Tellement qu’on a oublié que l’orchestre était là. En effet, les musiciens soutenaient les séquences du film, ils ne jouaient pas plus fort. Il y avait un équilibre entre l’orchestre et le film.

Dans une entrevue accordée au Journal de Montréal, la chef d’orchestre Sarah Hicks indiquait que ce type de concert demande beaucoup plus de temps qu’un concert ordinaire. Et on la croit vraiment.

En effet, tout était synchronisé, rien n’était laissé au détail. Ça dut demander beaucoup de minutie et de précision pour les musiciens. C’était sûrement un travail de moine de voir à ce que tout soit bien coordonné. Même le générique de fin était joué par l’orchestre.

HARRY POTTER et tous les personnages et éléments qui y sont associés sont des marques de commerce et © de Warner Bros. Entertainment Inc. J.K. ROWLING`S WIZARDING WORLDMD J.K. Rowling et Warner Bros. Entertainment Inc. Droits d`edition © JKR. (s18)

C’est une belle soirée que le public a passée à écouter un orchestre interpréter la musique d’Harry Potter. On a bien hâte de voir le cinquième volet de la série Harry Potter.