Le Théâtre la Banquette Arrière, en codiffusion avec le Théâtre de Quat’Sous, présente Souveraines. Une pièce épique et contemporaine sur le pouvoir au féminin, sur fond de chœur du Chant d’un patriote! 

La pièce commence dans une salle. On assiste à la réunion d’une troupe de théâtre amateur.  Deux clans s’affrontent.

Le metteur en scène/directeur  veut monter Les Rois Maudits et l’une des comédiennes est à l’écriture d’une pièce sur les reines de l’histoire.

Chaque candidat monte une petite scénettes afin de choisir quel sera le prochain show présenté.

Comme dans toute bonne démocratie, ils passent au vote.

Étant sept membres, le dernier vote sera celui qui fera pencher la balance d’un côté plutôt que l’autre.

Souveraines – Une mise en abyme vertigineuse !

Si au départ, on assiste à un bel exemple de «théâtre dans le théâtre». On tombe rapidement dans une superbe mise en abyme et c’est à ce moment que la pièce prend une tout autre tangente. Plusieurs couches vont se juxtaposer.

Le théâtre se joue dans la fiction comme dans la vie et le spectateur  navigue entre la « réalité » et l’œuvre.

La mise en scène, tout en finesse, nous amène à rire, à être ému jusqu’à l’âme et à nous faire réfléchir sur la place qu’occupe les femmes dans ce XXIe siècle qui n’est peut-être pas aussi égalitaire qu’on aime le croire.

On doit mourir quand on trahit !

Tout au long de la pièce, on voit des extraits vidéo de femmes au pouvoir (Hillary Clinton, Valérie Plante, Angela Merkel, entre autres) qui viennent appuyer le propos.

Ces extraits parfois s’entremêlent au jeu, comme le discours de la victoire de Pauline Marois, en 2012, qui sera repris par le personnage de Maïa.

Soulignons également le magnifique travail d’arrangements de Laurier Rajotte pour ce fameux Chant d’un patriote de Félix Leclerc.

Ils en font un chœur des plus savoureux et étrangement fort à propos.

Les applaudissements et l’appréciation du public lors de la première en disait long sur la qualité de cette pièce.

Texte: Rose-Maïté Erkoreka

Mise en scène: Marie-Josée Bastien

Distribution: Amélie Bonenfant, Sébastien Dodge, Rose-Maïté Erkoreka, Anne-Marie Levasseur, Lise Martin, Éric Paulhus et Simon Rousseau

Cette codiffusion avec Le Théâtre la Banquette Arrière est à l’affiche du Théâtre de Quat’Sous jusqu’au 8 décembre

Crédit photos: Bruno Guérin

Texte: Tan Bélanger