Benoit Pinette et son groupe étaient en spectacle à Montréal pour présenter leur dernier album Panorama. Depuis 2009, le projet de Benoit a fait beaucoup de chemin et attire de plus en plus de spectateurs. Pour preuve, le cabaret La Tulipe était plein jeudi soir !

Les jeunes et les moins jeunes étaient ébahis devant le chanteur et ses musiciens plus que talentueux, qui nous ont amené dans un autre monde pour quelques heures. La mise en scène particulièrement recherchée et élégante vient boucler la boucle, c’est alors un plaisir pour les oreilles, les yeux et le cœur. Les chansons de Benoit, tantôt émouvantes, tantôt amusantes, sont très personnelles ; tout a été calculé pour que chacun embarque immédiatement dans l’aventure.

TLC7

Pour ceux qui n’auraient pas accroché, c’est normal, car avec Tire le coyote soit ça passe soit ça casse. Tout est si original que certains pourraient se sentir déstabilisés. Benoit et ses acolytes assument le bon country-folk qu’ils fournissent, l’univers intime, l’ambiance familiale et amicale qui sont finalement les clés de leur succès.

En ce qui me concerne, je ne suis pas la plus grande fan de musique country, et je me suis surprise moi-même à aimer ce que j’entendais, car Tire le coyote amène de la modernité. On est loin des chapeaux de cowboys et des violons qui nous viennent à l’esprit quand on pense country. C’est plutôt un groupe de beaux jeunes hommes a qui ont a affaire, avec du talent à revendre et une belle énergie.

TLC5

Benoit chante la forêt, son grand-père et les filles ; des sujets sains, sans prétention, que les chanteurs d’antan nous servaient allègrement. On fait ici du neuf avec du vieux, et ca marche vraiment bien ! Tire le coyote est en plein dans la tendance, et nous lui souhaitons longue vie !