serge1

PAR SERGE LARIVIÈRE | La troupe australienne Circus Oz nous a convié qui a plu visiblement aux enfants à la TOHU. C’était un spectacle porté par un vent de fraîcheur et qui s’adressait précisément aux jeunes – quoique peut-être un peu trop.

C’est sous une chanson dynamique interprétée par la maître de cérémonie Candy Bowers que la troupe s’est avancée accompagnée d’un groupe de musique. Les musiciens étaient dynamiques et soutenaient bien les numéros d’acrobatie et de haute voltige. On sentait une belle énergie entre les acrobates et les joueurs d’instruments.

C’était évident que la troupe australienne avait pratiqué pendant de nombre d’heures ses numéros tellement ils semblaient découpés au quart de tour. Et on apprécie aussi le fait de s’être adressé à la foule en français!

DSC_9440

Malgré que les prouesses soient bien exécutées, il n’en reste pas moins qu’il manque un je-ne-sais-quoi pour que nous soyons davantage ébahies. Ce sont peut-être mes yeux d’adultes qui n’ont pas vu toute la magie, car comme je disais, les enfants avaient l’air enchanté. J’avoue que c’est difficile d’exprimer ce qu’il manquait pour que la recette prenne. J’avais l’impression d’avoir droit à certains numéros de surface.

J’admets que le numéro où un des artistes se promenait sur sa bicyclette était probablement le plus relevé et le plus abouti. Il était à mes yeux le plus orignal et je l’ai adoré. Bien que dans une formule simple, le numéro avec les cerceaux étaient celui qui m’a impressionné sur le plan du tonus et du physique. En effet, la jeune femme faisait tourner les cerceaux sur elle-même tout en continuant d’en recevoir des autres artistes-acrobates!

DSC_9249

En somme, un spectacle honnête et convenable par Circus Oz. Personne n’est dupe, c’est une troupe qui a du talent, par contre certains numéros en mettaient moins la vue que d’autres si on peut dire!

En spectacle à la Tohu jusqu’au 15 mars

Acheter billet