Vincent C. est-il un antimagicien ou un magicien anticonformiste? Sûrement l’un et l’autre. Car, à la suite de sa question à savoir qui croit à la magie, ce dernier se demande s’il ne devrait pas leur montrer la porte.

Heureusement, aucune personne n’est sortie! Vincent C. est pour moi une belle découverte. En plus de bien exécuter ses numéros, il y mélange l’humour, un peu de moments coquins et beaucoup de complicité avec son public. En fin de compte, de quoi séduire les spectateurs et s’amuser avec lui.

Faut le faire! Inventer un tour de magie avec un cube Rubik dans la bouche, un hula hoop autour de la taille et un jeu de cartes. Quel est le défi? Trouver la carte choisie par une personne du public, terminer l’agencement du cube Rubik et devoir enlever un morceau de linge si le cerceau tombe.

A-t-il toujours réussi à garder un bout de tissu sur lui ? Il faudrait lui poser la question. Il utilise même une colombe comme projectile dans un bazooka, incroyable. Ses tours de magie sont assez impressionnants, malgré le fait qu’ils nous semblent simples.

Rebelle et attachant

Ce rebelle attachant est un magicien nouveau genre, excellent improvisateur et légèrement baveux. D’après certaines personnes, il s’est un peu assagi en ce qui concerne son langage. Vincent C. a travaillé plusieurs années avec le célèbre Arturo Brachetti, celui qui se change à la vitesse de l’éclair, et a gagné le Mandrake d’Or, prestigieuse distinction française remise à un magicien qui se démarque. Sur scène, il est accompagné de son assistante et amoureuse, Caroline, qui lui sert en même temps de souffre-douleur.

Le Théâtre Petit Champlain se prête bien à ce spectacle. C’est un endroit intimiste; on a l’impression qu’on pourra découvrir ses trucs et qu’ils ne pourront pas échapper à notre œil de lynx. Hélas, le magicien pour adultes sait très bien capter notre attention et nous montrer ce qu’il veut qu’on voit, en plus de nous amener là où il veut qu’on soit.

Débarras de fond de garage

La scène se résume à un débarras de fond de garage avec un établi encombré de toutes sortes d’objets : une armoire remplie de pots de peinture et quelques appareils plus hétéroclites les uns que les autres servant très bien les tours de magie.

Bref, un spectacle de magie original, amusant, inventif et même à certains moments sexy. On ne s’ennuie pas une minute; on en redemande encore et encore.

Un spectacle à voir et à revoir. Il sera sûrement en spectacle près de chez-vous prochainement, profitez-en.

Le 17 mars au Théâtre Petit Champlain (supplémentaire)
et au Théâtre St-Denis le 24 mars